«La lune n’est jamais mouillée, l’eau n’est jamais troublée. Bien que la lune soit une vaste et grande lumière, elle se… http://cheminsimplicite.canalblog.com/archives/2016/10/06/34407964.html

image

«La lune n’est jamais mouillée, l’eau n’est jamais troublée. 
Bien que la lune soit une vaste et grande lumière, 
elle se reflète dans une goutte d’eau. 
La lune entière, et même le ciel en son entier 
sont réfléchis dans une goutte de rosée sur un brin d’herbe.» 
Dôgen Genjôkôan (9)

 

Lorsque je me sens un peu misérable, je me récite cette phrase du Shôbogenzô de Dôgen.

Elle me rappelle la valeur de cette vie, dans ce corps-ci, dans ces conditions-ci.

Elle m’encourage à ouvrir toujours plus grands les yeux pour y distinguer le reflet de la Totalité.

«En tant que bodhisattvas, comprendre que nous sommes limités et illusionnés, que nos vies sont courtes est important. 

Il nous faut reconnaitre que nous marchons sur un long sentier et que notre pratique est d’examiner la hauteur et l’immensité de la lune

Pourtant, en questionnant profondément, en fouillant longueur et brièveté, grandeur et petitesse, nous découvrons que tous ces aspects de notre propre vie s’interpénètrent parfaitement. 

L’éternité est reflétée dans l’impermanence, et la vaste lumière de la lune pénètre la toute petite goutte d’eau. 

Bien que nous soyons de minuscules individus impermanents et égoïstes, notre vie est d’une profondeur incommensurable et sans limites.» 

Shohaku Okumura Réaliser Genjôkôan La clé du Shôbogenzô de Dôgen, p.177

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s