Fêlures

http://lafreniere.over-blog.net/2016/10/felures.html

Une voix claqua comme coup de fusil. Des rires sonnèrent comme fêlures. Dans les restes de la fête, on eut beau chercher l’ange, on ne trouva, sur le plancher, qu’une plume, piétinée.

 

Ile Eniger

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s